Quelle place pour l'aspirine?

Par
Dr François Diévart -
Publié le 15/04/2019

L’étude AUGUSTUS a été conduite en plan factoriel, chez des patients ayant une fibrillation atriale non valvulaire (FA) et, soit un syndrome coronaire aigu (SCA), traité ou non par angioplastie coronaire, soit une angioplastie coronaire élective avec stent actif (ACESA) afin d’évaluer deux hypothèses relatives à la stratégie antithrombotique : un anticoagulant oral direct (AOD) n’est pas inférieur à un AVK en matière de risque d’hémorragies majeures ou cliniquement pertinentes à 6 mois (hypothèse validée par l’étude) et, l’aspirine augmente significativement le risque d’hémorragies majeures

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?