La santé des médecins

Quand l’erreur médicale mène au burn out  Abonné

Publié le 10/11/2014
1415890518561251_IMG_140689_HR.jpg

1415890518561251_IMG_140689_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Auteur d’un ouvrage sur le sujet (1), le Pr Éric Galam, analyse pour « le Quotidien » les dangereuses liaisons qu’entretiennent erreur médicale et burn out du soignant :

« La récente mise en cause pour erreur médicale de l’anesthésiste de la maternité d’Orthez pourrait être l’illustration emblématique des rapports d’une société à ses soignants dysfonctionnels : à la fois juste et utile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte