Le nouveau projet de loi pénitentiaire

Prisons : une honte française  Abonné

Publié le 05/03/2009
1276111317F_600x_41746_IMG_10337_1236312101512.jpg

1276111317F_600x_41746_IMG_10337_1236312101512.jpg
Crédit photo : AFP

ON EN CONSTRUIT. Mais, en quinze ans, la population carcérale a doublé, passant de 35 000 à 62 000. La cellule individuelle est donc un mythe qui ne se transformera en réalité que si les pouvoirs publics conscarent des budgets à la création de lieux de détention modernes et salubres. La prison française mérite la phraséologie qui s’applique aux films d’horreur. Les conditions sanitaires sont déplorables, la promiscuité, la violence, les viols y sont monnaie courante. Pour un détenu, les chances de rédemption sont à peu près nulles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte