Un effet de la loi sur la sécurité du médicament

Prescriptions : la DCI obligatoire au 1er janvier, pas si simple  Abonné

Publié le 08/12/2014
1418004779570196_IMG_143152_HR.jpg

1418004779570196_IMG_143152_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Après des tentatives infructueuses, les pouvoirs publics ont eu le dernier mot. Dès le 1er janvier 2015, les prescriptions des praticiens libéraux et hospitaliers devront obligatoirement mentionner la DCI, le nom scientifique et international du médicament.

La DCI, affirment ses avocats, aide les prescripteurs à s’extraire de la logique commerciale, apporte des garanties en termes de sécurité, permet d’éviter des erreurs ou encore de faciliter la délivrance de génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte