Dossier

Santé publique

Pénuries de médicaments, la riposte s'organise Abonné

Publié le 15/10/2018
Pénuries de médicaments, la riposte s'organise


« Il y a 10 ans, les ruptures de stocks étaient exceptionnelles, 2 à 3 fois par mois. Aujourd'hui, les signalements sont quotidiens et les épisodes de tensions de plus en plus long. Ils peuvent même durer plusieurs années. » Le constat du Pr Pascal Paubel est alarmiste. Pour ce pharmacien de l'Agence générale des équipements et produits de santé (AGEPS) de l'Assistance publique - Hôpitaux de paris (AP-HP), la hausse des signalements a été amorcée il y a quatre ans, puis s'est accélérée en 2017 et ne ralentit pas en 2018. Sur le fil du rasoir « Aucun…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte