Patients chroniques : résultats en demi-teinte  Abonné

Par
Publié le 25/04/2018

Le suivi des pathologies chroniques reste un axe prioritaire d'amélioration des pratiques. Ce deuxième bloc de la ROSP affiche, là encore, un bilan contrasté avec deux indicateurs en progression et quatre en recul. 

Trois indicateurs nouveaux concernent la prévention primaire ou secondaire du risque cardio-vasculaire, deux portent sur le dépistage de la maladie rénale chronique, et un sur l’examen clinique des pieds des patients diabétiques. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte