Génériques, surveillance des AVK, traitements

Médecins et pharmaciens enterrent la hache de guerre  Abonné

Publié le 18/06/2012
1339981850358345_IMG_86212_HR.jpg

1339981850358345_IMG_86212_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

DÉJÀ ÉCHAUDÉS par le droit de substitution accordé aux pharmaciens, les médecins libéraux avaient accusé le coup lors de la publication, début mai, de la nouvelle convention pharmaceutique. Celle-ci prévoit une rémunération du pharmacien, à concurrence de 40 euros par patient et par an, pour le suivi des patients sous AVK. Les médecins libéraux avaient fait valoir qu’ils effectuaient déjà ce suivi, sans rémunération spécifique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte