Médecins du travail-médecins de ville : une indispensable collaboration  Abonné

Publié le 27/09/2018

La caisse d’assurance maladie annonce une augmentation des Indemnités journalières. Cela concerne les arrêts de plus de 3 jours, hors accident du travail et maladie professionnelle. Les arrêts de moins de 3 jours et les 3 premiers jours des arrêts plus longs ne sont pas comptabilisés car payés par les employeurs ou les mutuelles. Les raisons communément avancées sont l’âge de la retraite et la reprise de l’activité. Certes les arrêts des plus de 50 ans sont les plus longs, 76 jours en moyenne, et les plus coûteux (41 %). Mais ils ne sont pas les plus nombreux (28 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte