L'étude EAT peu convaincante en population générale  Abonné

Par
Publié le 07/03/2016

Alors que l'étude LEAP-On se prononce en faveur de l'introduction précoce, l'étude EAT en population générale, dirigée également par le PrØGideon Lack et dont les résultats ont été publiés dans le même numéro du «ØNew England Journal of MedicineØ», est moins convaincante. Chez des enfants allaités, l'introduction de 6Øaliments allergéniques (cacahuète, oeuf cuit, lait de vache, sésame, poisson blanc, blé) à l'âge de 3Ømois par rapport à celui habituel de 6Ømois n'a pas entraîné moins d'allergies à l'âge de 1 et 3Øans. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte