Les pilotes, des patients difficiles  Abonné

Publié le 07/04/2015

« Les pilotes ont souvent un sentiment de survalorisation sociale et personnelle, qui rend leur approche médicale difficile, témoigne le Dr Philippe Bargain, médecin chef d’Aéroports de Paris. Ils ressentent souvent les explorations médicales comme des atteintes potentielles à leur vie privée. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte