Prévention de l’AVC lié à la FANV

Les AOD en première intention  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 09/07/2018

En France, l’AVC est la première cause de handicap physique acquis de l’adulte et la première cause de mortalité chez les femmes.

Il se produit un AVC toutes les 4 minutes et 800 000 personnes vivent avec des séquelles. Globalement, on estime qu’un an après un AVC ischémique, 30 % des patients sont décédés. Parmi les survivants, environ 60 % récupèrent une indépendance fonctionnelle alors qu’environ 40 % gardent des séquelles importantes, remettant en cause leur autonomie dans leur vie quotidienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte