Anticoagulants oraux d’action directe

l’EMA recommande l’autorisation de mise sur le marché de l’antidote du Pradaxa

Publié le 28/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) vient de recommander l’octroi d’une autorisation européenne de mise sur le marché de Praxbind (idarucizumab, Boehringer Ingelheim), un antidote contrant spécifiquement l’action de l’anticoagulant oral d’action direct (AOD) Pradaxa (dabigatran, Boehringer Ingelheim). Le CHMP a rendu cette décision suite à une procédure d’étude accélérée. Si la Commission Européenne confirme l’avis du CHMP, le Pradaxa sera le premier AOD à bénéficier d’un antidote.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?