Une hypothèse testée sur 37 triathlètes de haut niveau 

Le surentraînement du sportif naît d'une fatigue du cortex   Abonné

Publié le 04/02/2019

Les sportifs aussi font l’objet de burn-out. Appelé « syndrome de surentraînement », il se manifeste dans des sports d'endurance et se caractérise principalement par une baisse persistante des performances, malgré une mise au repos prolongée, et par une intense fatigue physique et mentale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte