Le suicide d’un salarié victime d’intoxication reconnu comme accident de travail  Abonné

Publié le 04/09/2015

Le tribunal des affaires sociales (Tass) de Saint-Brieuc a reconnu jeudi 3 septembre comme accident du travail le suicide, sur son lieu de travail en 2014, d’un chauffeur de l’entreprise d’aliments pour bétail Nutréa à Plouisy (Côtes-d’Armor), où plusieurs autres salariés avaient été intoxiqués en 2009 et 2010 par des pesticides.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte