Après le crash de l’A320 de Germanwings

Le secret médical a entravé le partage d’information…  Abonné

Publié le 07/04/2015
Des moyens exceptionnels ont été déloyés dans la zone du crash à 2000 m d'altitude

Des moyens exceptionnels ont été déloyés dans la zone du crash à 2000 m d'altitude
Crédit photo : AFP

Ce 24 mars, seul aux commandes de l’A320 de Germanwings lorsque le pilote a quitté le cockpit, avec 150 personnes à bord, Andreas Lubitz est médicalement inapte à voler. Il a été mis en arrêt de travail par son médecin traitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte