Le lupus, un bon pronostic si vigilance  Abonné

Publié le 27/02/2017

« Un médecin généraliste rencontrera au moins un patient atteint de lupus au cours de sa carrière », explique le Pr Laurent Sailler, interniste au CHU de Toulouse. Le lupus érythémateux systémique (LED) est une maladie rare, mais pas orpheline, avec une prévalence de 1 pour 1000 et 1 pour 3 000.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte