Rhésus fœtal sur sang maternel

Le génotypage remboursé après douze ans d'attente !  Abonné

Publié le 28/06/2018

En 2005, dans ses recommandations pour la pratique clinique (RPC) sur la prévention de l'allo-immunisation rhésus D fœto-maternelle, le Collège national des gynécologues obstétriciens français (CNGOF) considérait l'utilisation du génotypage fœtal rhésus D comme une perspective proche. Il apparaissait déjà comme urgent d'obtenir l'inscription de cet acte à la nomenclature des actes de biologie médicale, afin d'éviter à environ un tiers des patientes rhésus négatif l'injection durant la grossesse d'un produit d'origine humaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte