Anémie dans la maladie rénale chronique

La place du traitement martial  Abonné

Publié le 14/04/2016
martial

martial
Crédit photo : PHANIE

Chez le patient insuffisant rénal chronique, l’anémie est un problème fréquent qui découle de deux phénomènes : une carence relative en érythropoïétine (EPO), insuffisamment synthétisée par le rein, et une carence en fer. Au-delà de ses conséquences sur la qualité de vie, elle est associée à une mortalité cardiovasculaire accrue. La démarche diagnostique face à une anémie se fonde sur l’analyse du volume globulaire moyen, du nombre de réticulocytes et des autres lignées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte