La Mutualité défend la revalorisation des tarifs en secteur I

Publié le 12/07/2012
1342112167364886_IMG_87799_HR.jpg

1342112167364886_IMG_87799_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

Dans une interview accordée au quotidien « Les Échos », le patron de la Mutualité Étienne Caniard s’exprime sur les dépassements d’honoraires et la place des complémentaires dans les négociations à venir (le 25 juillet).

Selon lui, la limitation des dépassements passe par une revalorisation des tarifs des médecins de secteur I, afin de rendre le tarif opposable plus attractif. Le secteur I concerne « trois quarts des praticiens, ils ne doivent pas être pris en otage par une minorité qui abuse du système », précise Étienne Caniard. « La Mutualité ne signera pas d’accord qui les laisse au bord du chemin », prévient-il.

Conscient qu’« on ne réglera pas en quelques mois une dérive qui a commencé il y a trente-deux ans avec la création du secteur II », Étienne Caniard table sur l’organisation d’« une convergence vers les tarifs du secteur I pour permettre un retour à terme à des tarifs remboursés par la Sécurité sociale et les mutuelles ». Le tiers payant intégral « dans le respect du parcours de soins » est aussi une mesure chère à la Mutualité.

 A.B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr