La direction des fraudes épingle les services d'aide à la personne âgée

Par Marie Foult
- Publié le 15/03/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF, ministère de l'économie et des finances) épingle les services à la personne dans ses derniers résultats 2017.

La direction indique avoir vérifié « la loyauté de l'information délivrée au consommateur vulnérable par les services d'aide et d'accompagnement à domicile ». Chez 73 % des opérateurs contrôlés, des anomalies ont été constatées, indique la DGCCRF. Celles-ci sont liées aux informations délivrées au consommateur avant la conclusion du contrat et aux informations sur les prix.

Une méconnaissance de la réglementation spécifique aux services auprès des personnes âgées et handicapées a par ailleurs été relevée. Des pratiques commerciales trompeuses ont aussi été remarquées. Dans ce cadre, 19 établissements ont reçu des amendes administratives et 7 procès-verbaux ont été transmis au parquet.