L’EVENEMENT - 798 incidents déclarés au conseil national de l’Ordre des médecins

Insécurité : le nombre d’agressions fléchit mais reste à un niveau très élevé  Abonné

Publié le 18/04/2013
1366247965425991_IMG_103278_HR.jpg

1366247965425991_IMG_103278_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

1366247966426006_IMG_103279_HR.jpg

1366247966426006_IMG_103279_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Le nombre d’incidents (agressions physiques, verbales, vol ou vandalisme) signalés par les médecins à l’observatoire de la sécurité du Conseil national de l’Ordre marque le pas en 2012, avec 798 cas recensés (849 en 2011), mais reste à un niveau élevé. Les généralistes restent les plus exposés. Côté spécialistes, les ophtalmologues sont en première ligne, suivis des psychiatres et des dermatologues. Les centres-villes sont de plus en plus concernés. L’agression est verbale dans 66 % des cas. Plus de la moitié des médecins ne donnent aucune suite à l’agression subie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte