De la canne à la hache en passant par le caddie, une panoplie sans limites  Abonné

Publié le 18/04/2013

Les agresseurs rivalisent d’imagination dans le choix des armes. En 2012, les deux objets les plus couramment utilisés ont été la canne (5 cas) et le cutter ou le couteau (4 cas). Trois médecins se sont trouvés sous la menace d’un revolver voire d’une arme automatique. La barre de fer, la bombe lacrymogène, le fusil ont chacun été utilisés une fois. Plus impressionnant, un praticien a été menacé en 2012 avec une hache, mais les statistiques ordinales ne précisent pas si elle a été utilisée. Un autre médecin a été agressé en 2011 avec un caddie de supermarché...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte