Dossier

Faut-il supprimer la prise en charge de l'homéopathie ?

Publié le 12/04/2018 - Mis à jour le 15/07/2019
Faut-il supprimer la prise en charge de l'homéopathie ?

HOMEOPATHIE
PHANIE

La question n'est pas nouvelle. Elle est revenue sur la place publique le mois dernier, à l'initiative de médecins hostiles aux médecines alternatives, qualifiées de "Fake medicine". Et depuis lors, la polémique n'a pas cessé. Faut-il dérembourser l'homéopathie ? Oui, répond avec force, Dr Matthieu Calafiore, qui fut président du Syndicat des enseignants médecins généralistes (SNEMG) de 2012 à 2015. Non, rétorque le Dr Charles Bentz, qui préside le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) depuis 2014. Les deux médecins ne sont pas du tout d'accord sur les effets de l'homéopathie. Le premier dénonce dans la prise en charge de cette pratique un gachis pour les finances publiques. Le second insiste sur l'absence d'iatrogénie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?