Facteurs de risque de confusion des médicaments  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 02/05/2019

Une étude menée par le Dr Frédéric Tranchard (Toulouse) sur 768 patients, avait pour objectif d’évaluer les facteurs d’identification des médicaments par les patients. Elle a été conduite suite à la constatation en 2012 d’un effet indésirable grave survenu chez une patiente qui avait confondu Préviscan et Nébivolol, deux comprimés très ressemblants (à l’époque) présents dans son pilulier… Elle montre que les patients déclarent majoritairement identifier les médicaments par leurs noms (nom commercial : 50 % et nom générique : 21 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte