Artériopathies des membres inférieurs

Du nouveau dans la prise en charge  Abonné

Par
Publié le 21/06/2018
artéritiques

artéritiques
Crédit photo : Phanie

En France, de 850 000 à 1 million de personnes souffrent d’artérite oblitérante des membres inférieurs (AOMI). Ces patients, polyvasculaires dans 60 % des cas, plus âgés que les coronariens, présentent des occlusions des artères au diamètre deux fois plus important que celui des coronaires (6-7 mm vs 3 mm). Ils sont à haut risque cardiovasculaire, et ont un pronostic plus sévère que ceux atteints de cardiopathie coronaire ischémique isolée.

Un pronostic altéré dès le stade asymptomatique

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte