Exergue

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 21/06/2018

Seuls 10 à 15% des patients claudicants nécessitent une revascularisation

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?