Du cartilage produit à partir de cellules iPS

Publié le 30/10/2012

Produire du cartilage à l’aide des iPS, c’est l’un des espoirs soulevés par ces cellules dédifférenciées en cellules souches, dont la découverte par le Japonais Shimya Yamanaka vient d’être récompensée par le prix Nobel. Des chercheurs de la Duke Medicine ont réussi à produire du tissu cartilagineux solide et fonctionnel à partir d’iPS de souris.

Ce travail dirigé par Farshid Guilak et Brian Diekman a nécessité plusieurs étapes distinctes avant d’obtenir le tissu cartilagineux. La première a consisté à obtenir une population cellulaire uniformément différenciée en chondrocytes. Pour cela, les chercheurs ont fait exprimer aux cellules correctement différenciées une protéine vert fluorescent, ce qui leur permettait de trier facilement les cellules indésirables. Ensuite, il a fallu faire en sorte que les chondrocytes expriment certains composants cartilagineux, tels que le collagène, en quantité importante afin que le tissu obtenu ait une solidité comparable au cartilage natif.

Cette technique pourrait devenir une source viable de tissu cartilagineux spécifique à chaque patient, en alternative aux autres procédés utilisant des cellules souches adultes dérivant de la moelle osseuse ou du tissu adipeux. La prochaine étape du travail de recherche consistera à utiliser des iPS humaines pour tester ce nouveau procédé. « En complément d’une utilisation en thérapie cellulaire, la technologie des iPS met à disposition un modèle tissulaire spécifique du patient, qui pourrait s’avérer utile pour tester les médicaments contre l’arthrose », propose le chercheur Guilak.

Proceedings of the National Academy of Sciences, publié en ligne le 29 octobre 2012.

 Dr I. D.

Source : lequotidiendumedecin.fr