Des assistants, mais pour quoi faire ?  Abonné

Publié le 24/09/2018
assistant

assistant
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Des assistants médicaux pour épauler les médecins ? Les syndicats de libéraux s’en réjouissent, allant même jusqu’à s’en disputer la paternité. Cela « soulagera le médecin d’une partie de la dérive bureaucratique de son métier, mais aussi d’actes techniques simples » souligne la CSMF. MG France salue de son côté « une mesure de bon sens » qui « doit permettre de faire face plus aisément à la baisse du nombre de médecins. » Quant au SML, il en redemande : « se limiter à la création de 4 000 postes ne sera pas suffisant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte