Des allergènes émergents

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 09/05/2019

Véritable révolution pour les diabétiques, les capteurs de glycémie Freestyle libre sont parfois responsables de véritables eczémas de contact – et non pas de dermites d'irritation comme cela a pu être suggéré. Les mesures de protection sont inefficaces, et seule l'éviction du capteur peut être proposée face à un eczéma de plus en plus invalidant. L'allergène en cause est l'isobornyl acrylate (Iboa), qui n'est pas présent dans l'adhésif mais dans la colle d'assemblage des composants. Cet allergène est aussi retrouvé dans les pompes à insuline implantables.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?