Davantage de confort dans le repérage des lésions mammaires

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 29/04/2019
biopsie sein

biopsie sein
Crédit photo : S. Toubon

Le centre du sein de Saint-Joseph est l'un des rares centres en France à proposer à ses patientes la technologie MagSeed pour le repérage des lésions mammaires non palpables. Si cette technique apporte un grand confort aussi bien aux patientes qu'aux équipes soignantes, elle est beaucoup plus coûteuse que la technique du fil métallique utilisée en routine.

« Parmi les femmes pour lesquelles un cancer du sein est diagnostiqué, 70 % ont une forme précoce, indique le Dr Séverine Alran, gynécologue. Nous travaillons donc avec les radiologues pour repérer les lésions mammaires non palpables. » Ces lésions non palpables à l'examen clinique sont en effet visibles à la mammographie ou à l'échographie. L'imagerie permet ainsi de placer un repère à l'intérieur du sein en amont de la chirurgie mammaire afin d'aider le chirurgien à localiser l'anomalie.

Un gain de temps

Habituellement, le repère est positionné la veille ou le jour même de l'opération (selon l'heure de programmation de l'intervention) à l'aide d'un fil métallique et d'une aiguille. « Le fil métallique est introduit dans la lésion et ressort du sein. Un pansement le recouvre et doit rester en place jusqu'à l'opération », explique le Dr Sophie Béranger, radiologue.

La technique MagSeed permet de s'affranchir de ce fil qui dépasse et qui peut parfois gêner, notamment à la mammographie. « Le MagSeed est un petit clip ferromagnétique de la taille d'un grain de riz », décrit le Dr Béranger. Il peut être mis en place jusqu'à un mois avant l'opération. « Ainsi, la patiente n'a pas besoin de venir pour faire le repérage le jour de l'intervention, ce qui représente un confort et un gain de temps pour elle, mais aussi pour nous, poursuit la radiologue. Le MagSeed est également plus rapide à poser, cela ne nous prend que 5 minutes. » Le jour de l'opération, une sonde de détection ferromagnétique permet de repérer le clip.

Toutefois, le MagSeed ne convient pas à toutes les patientes, car il contre-indique l'IRM.

Un prix élevé

« Il faut en effet compter 440 euros pour un clip Magseed contre une trentaine d'euros selon les marques pour le fil métallique. » Ce prix élevé s'explique par l'absence de concurrence.

Le centre du sein de Saint-Joseph réserve ainsi la technique MagSeed à un certain profil de patientes : patientes âgées, patientes ayant besoin de plus de confort ou ayant plus de difficulté à revenir pour le repérage.

Les marqueurs ferromagnétiques sont également utilisés pour repérer les ganglions axillaires. « Un traceur magnétique est utilisé chez 30 % des personnes qui présentent un ganglion sentinelle », souligne le Dr Alran.

Charlène Catalifaud

Source : lequotidiendumedecin.fr