Traitement adjuvant dans la maladie de parkinson

Controverses sur le rapport bénéfice - risque du Motilium  Abonné

Publié le 30/06/2014
1404092574532240_IMG_132579_HR.jpg

1404092574532240_IMG_132579_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Un article de la revue Prescrire a récemment fait état d’un risque de décès accru en cas de prise de dompéridone. « Cette information a provoqué l’arrêt subit de ce traitement chez certains patients et une réticence à se le voir prescrire, chez d’autres, constate le Pr Corvol. Or il faut bien comprendre que dans la maladie de Parkinson, il n’existe pas d’autre alternative possible pour réduire les nausées induites par les traitements de la maladie de Parkinson : ce sont donc potentiellement plus de 100 000 malades Parkinsoniens qui sont concernés ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte