Biosimilaires, il faudra savoir poser les questions  Abonné

Publié le 05/02/2015
1423104381583230_IMG_146798_HR.jpg

1423104381583230_IMG_146798_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Médecin, pharmacien, tutelles, qui décidera demain de l’interchangeabilité des médicaments biosimilaires : l’agence européenne n’a pas tranché. En France, avec la baisse de prix des princeps, le marché sera étroit, ce qui doit faire s’interroger sur les objectifs de la commercialisation.

Page 4


Source : Bilan spécialistes