La santé des médecins

Anesthésie-réanimation : pionnière dans la gestion du risque de burn out  Abonné

Publié le 26/02/2015

Depuis une vingtaine d’années, la littérature internationale (1) démontre l’impact de la souffrance psychologique au travail des soignants. Des conduites inadéquates induisent des risques majorés pour les patients comme pour les soignants. Les états anxio-dépressifs, le burn out et parfois, le suicide (risque majoré de 2,4 pour les femmes anesthésistes et de 1,5 pour les hommes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte