Un médecin ORL accuse la sécurité de Macron de l'avoir percuté à ski

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 10/02/2020

Crédit photo : Sud Ouest

Un médecin bordelais accuse un membre de la sécurité du président de la République d'être responsable d'un accident dont il a été victime à la station de ski du Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées).

Les faits remontent au 26 décembre 2017 en début d'après-midi. Le Dr Jean-Pierre Guyomarc'h, ORL de 66 ans, descend seul la piste Toue sur le domaine de Super Barèges lorsqu'il est percuté par un skieur qui ne s'arrête pas.

Touché au crâne, le praticien perd connaissance et se réveille quelques minutes plus tard au poste de secours. Le lendemain, il fait une syncope et doit être conduit en urgence à l'hôpital de Lourdes. Le diagnostic fait état d'un traumatisme crânien sévère et d'une forte contusion à la colonne vertébrale, relate « Le Parisien ». Dans une vidéo publiée l'année dernière par le quotidien régional « Sud Ouest », le praticien raconte les événements.

Deux ans après les faits et une plainte classée sans suite, le Dr Jean-Pierre Guyomarc'h a été entendu récemment par le parquet de Tarbes. Il impute son accident à un membre de l'équipe de sécurité d'Emmanuel Macron, alors en vacances avec son épouse dans la station, rapporte encore « Le Parisien ».

Juste avant de perdre connaissance, le médecin se souvient d'avoir vu un groupe de huit à dix hommes « vêtus de noir » se séparer en deux derrière lui. Depuis sa première plainte, impossible de retrouver le pisteur qui l'a pris en charge ainsi que le médecin qui l'a examiné ensuite. Impossible également d'obtenir la retranscription d'une conversation entre le secouriste et le Centre 15 ni les images des caméras de la station.

L'avocat du plaignant s'étonne de se heurter à « une opacité absolue dans cette affaire ». Il n'exclut pas de demander que les responsables de la sécurité du président de la République soient entendus par le juge d'instruction.


Source : lequotidiendumedecin.fr