La chronique de Richard Liscia

Victoire de Fillon et décomposition de la gauche : contre la droite, pas de rempart  Abonné

Par
Publié le 01/12/2016
Contre la droite, pas de rempart

Contre la droite, pas de rempart
Crédit photo : AFP

Le nouvel homme fort de la droite est censé rassembler son camp et « affadir » son programme pour s'assurer d'un large soutien. À notre avis, il n'en fera rien parce que rien ne l'y oblige. Dans la primaire, l'influence des centristes a été nulle. Ils ne peuvent pas s'opposer à la réforme proposée par M. Fillon parce qu'il n'y a plus d'alternative à sa candidature. S'il fait des concessions, elles seront marginales, elles n'affecteront pas le cœur d'un programme économique et social sur lequel il a travaillé énormément et qui a été la clé de son succès.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte