Un encouragement à briser le silence

Une thèse met au jour le sexisme en médecine  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 24/04/2020
Le sexisme n'épargne pas le corps médical, comme le montrent dans leur thèse deux internes de médecine générale à Strasbourg. Ces comportements discriminatoires sont observés de la part de médecins et enseignants mais aussi de patients.
Un ensemble d’attitudes et de comportements insidieux,

Un ensemble d’attitudes et de comportements insidieux,
Crédit photo : Phanie

Récemment primée par le Collège régional des généralistes enseignants d’Alsace, une thèse réalisée à Strasbourg par deux anciennes internes de médecine générale met en lumière les comportements sexistes de certains médecins et enseignants, mais aussi de certains patients, auxquels sont confrontées les jeunes généralistes durant leurs années de stage et d’internat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte