Une situation économique aggravée.  Abonné

Publié le 20/06/2012

En partenariat avec l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (USEN, Institut de veille sanitaire (InVS), Université Paris 13), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) ; l’observatoire régional de santé (ORS) coordonne la mise en œuvre de l’étude sur l’Alimentation et l’état nutritionnel des bénéficiaires de l’aide alimentaire menée durant l’hiver 2011-2012, l’étude ABENA 2, qui fait suite à ABENA 1, réalisée en 2004-2005.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte