Une journée contre les violences faites aux pauvres  Abonné

Publié le 18/10/2012

ATD Quart Monde, à l’initiative de la journée mondiale du refus de la misère a choisi cette année le thème « La misère est violence » pour mettre en évidence le fait « que les plus pauvres subissent en permanence des violences ». Le taux de pauvreté atteint 14,1 % en 2010, son plus haut niveau depuis 1997, selon l’INSEE. Ils sont 8,6 millions de personnes à vivre avec moins de 964 euros par mois. ATD milite notamment pour l’indexation des minima sociaux sur l’évolution du coût de la vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte