Une infirmière agressée sur le parking d'un hôpital, le Dr Pelloux lance une cagnotte de soutien

Par Sophie Martos
- Publié le 21/01/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
cagnotte

cagnotte
Crédit photo : DR

C'est une agression d'une rare violence qui s'est passée la semaine dernière. Une infirmière du SMUR 91 a été frappée au visage dans la nuit de mercredi à jeudi 17 janvier sur le parking de l'hôpital de Juvisy-sur-Orge dans l'Essonne. Scandalisé, le Dr Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentiste de France (AMUF), a dénoncé cet acte sur les réseaux sociaux et s'est mobilisé en lançant dans la foulée une cagnotte pour soutenir cette paramédicale.

« Cette infirmière est sortie de son travail, l'agresseur l'a tabassée pour lui voler sa carte bleue, explique ce lundi le Dr Pelloux au « Quotidien ». Il l'a traînée par terre, lui a cassé les dents et elle souffre aussi d'une fracture du massif facial. Quatre adolescents sont passés par là et se sont interposés », ce qui a mis fin à l'agression. 

L'infirmière a subi une première opération chirurgicale ce matin. « Cette infirmière est reconnue par ses confrères. La cagnotte servira pour une opération de chirurgie esthétique pour les dents », témoigne l'urgentiste. Elle a déjà atteint 880 euros.

Le groupement hospitalier Nord Essonne (GHNE), dont dépend l’hôpital de Juvisy, a aussi exprimé son soutien à l'infirmière. Sur Twitter, l'établissement a qualifié l'agression de « lâche, choquante et d'une extrême violence ».  

Selon le président de l'AMUF, aucun suspect n'a à ce jour été arrêté.