Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire

« Une épidémie de rougeole est à craindre à Idlib, en Syrie »  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 24/02/2020
Le Pr Raphaël Pitti est médecin anesthésiste-réanimateur et membre de l’Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM). Depuis 2012, il s’est rendu en Syrie à plusieurs reprises et est en contact permanent avec des médecins sur place. Il dénonce une « catastrophe humanitaire » alors que le régime lance l’offensive à Idlib.

Crédit photo : AFP

LE QUOTIDIEN : Quelle est la situation dans la région d'Idlib dans le nord-ouest de la Syrie ?

Dr RAPHAËL PITTI : C'est un véritable drame humanitaire qui se déroule actuellement. Avec le soutien des Russes, le régime syrien a quasiment récupéré l'ensemble du territoire syrien, à l'exception de la province d'Idlib qu'il est décidé à reprendre. Idlib est censée être une zone sécurisée, mise en place à la demande des Turcs pour limiter l'afflux de Syriens en Turquie. Plus de deux millions de réfugiés internes s'y trouvent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte