Centres de planification familiale

Un rôle à renforcer, selon l’IGAS  Abonné

Publié le 25/07/2011

INSTITUÉS par la loi Neuwirth de 1967, les quelque 1 200 centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF) et 390 établissements d’information, de consultation et de conseil familial (EICCF), « continuent d’assurer une fonction irremplaçable d’information, de conseil et de prévention », souligne le rapport de l’IGAS, demandé en octobre dernier par les ministres de la Santé et de la Famille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte