Grossesses non désirées

Un quart des pères ne l’a pas voulu  Abonné

Publié le 01/12/2014

Les hommes aussi sont concernés par les grossesses non intentionnelles. Près de 22,5 % d’entre eux se déclarant à l’origine d’une grossesse au cours de cinq dernières années avouent même que cette grossesse n’était pas intentionnelle, selon une étude franco américaine parue dans « Human Reproduction ». Il ne s’agit pas pour autant de croire que les « bébés dans le dos » se multiplient puisque, dans la majorité des cas, les grossesses non désirées par les hommes sont liées à une mauvaise utilisation de la contraception ou à un problème d’efficacité de celle-ci.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte