L’AFSSAPS alerte les médecins

Sondes de défibrillation défectueuses  Abonné

Publié le 19/03/2012

EN FÉVRIER 2012, l’autorité de santé néerlandaise transmettait à l’AFSSAPS les données d’une étude conduite auprès de 627 patients qui montrait que 15 % des patients porteurs d’une sonde de défibrillation RIATA produite par la société St. Jude Médical présentaient un défaut du conducteur, non associé à une défaillance de la sonde dans la majorité des cas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte