Scepticisme des syndicats  Abonné

Publié le 11/02/2013

La stratégie nationale de santé n’a pas soulevé l’enthousiasme des médecins même si les critiques sont feutrées. La CSMF « refuse de voir renaître les États généraux de l’organisation des soins, qui n’ont eu d’autre vertu que d’occuper le monde de la santé, pendant que le ministère rédigeait sa loi HPST ». « La stratégie c’est bien, les actes c’est mieux », grince le syndicat.À la FMF, le calendrier étalé sur...10 ans inquiète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte