Entretien exclusif avec le président de la République

Sarkozy aux médecins : « J’ai entendu les critiques et les incompréhensions »  Abonné

Publié le 28/09/2011
1317222647283408_IMG_67689_HR.jpg

1317222647283408_IMG_67689_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1317222657283411_IMG_67712_HR.jpg

1317222657283411_IMG_67712_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1317222742283414_IMG_67822_HR.jpg

1317222742283414_IMG_67822_HR.jpg
Crédit photo : © S. Toubon/ « le Quotidien »

1317222629283356_IMG_67690_HR.jpg

1317222629283356_IMG_67690_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN – La nouvelle convention médicale généralise le paiement à la performance en médecine libérale. Le C devra-t-il encore évoluer ? Quel est à vos yeux le juste prix d’une consultation ?

NICOLAS SARKOZY – Chaque fois que, dans le cadre d’un déplacement, je rencontre des médecins ou des professionnels de santé je suis confronté aux mêmes questions : comment répondre aux défis de la désertification dans les zones rurales ? Comment accompagner les projets de regroupement autour des pôles et des maisons de santé ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte