À vous de débattre

Santé : faut-il protéger les lanceurs d’alerte ?  Abonné

Publié le 23/01/2013
1358873047404022_IMG_97413_HR.jpg

1358873047404022_IMG_97413_HR.jpg

Pressions industrielles, menaces de licenciement, mises au placard... Les lanceurs d’alerte s’exposent à de multiples représailles, au point que certains d’entre eux pourraient renoncer à tirer la sonnette d’alarme face à un risque sanitaire. La loi pourrait bientôt leur offrir des garanties.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte