Rupture de stock : la vaccination contre la tuberculose doit être différée « dans la mesure du possible », prévient l’ANSM  Abonné

Publié le 17/03/2015
1426525368594985_IMG_150037_HR.jpg

1426525368594985_IMG_150037_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) signale que les difficultés d’approvisionnement du vaccin contre la tuberculose de Sanofi Pasteur se poursuivent et que la vaccination devra être différée autant que possible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte