La Tunisie, l’Égypte et les autres

Quotidien du Médecin-8908  Abonné

Publié le 17/02/2011

PERSONNE ne détient la vérité, pas même les zélés partisans de ces changements qui ont loué abondamment les peuples tunisien et égyptien, mais ignorent les conséquences géopolitiques des deux révolutions. Dans les deux pays, deux forces se heurtent et s’annulent. En Tunisie, un pouvoir transitoire tente de remettre le pays au travail, alors qu’il contient des éléments de l’ancien régime. Le parti de la dictature, le RCD, est dissous, mais il comptait au moins un million de membres, soit 10 % de la population, et une purge de type post-communiste ferait autant de victimes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte