L’accord entre Liliane et Françoise Bettencourt

Quelle famille !  Abonné

Publié le 09/12/2010
1291860326211237_IMG_50110_HR.jpg

1291860326211237_IMG_50110_HR.jpg
Crédit photo : AFP

S’IL FALLAIT démontrer que la société L’Oréal avait un poids et une influence considérables en France, Françoise Meyers y est parvenue. Le combat qu’elle a mené contre « l’abus de faiblesse » dont sa mère, selon elle, a été victime, a ridiculisé la justice française et a déclenché un séisme dans le système politique. De cette bataille violente, Liliane, Françoise et le reste de la famille sortent indemnes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte