Courrier des lecteurs

Quel respect pour le professionnel de santé ?  Abonné

Publié le 10/11/2016

Les films de Pagnol décrivaient à merveille la société française du début du XXe siècle. On pouvait noter le respect des Français vis-à-vis du curé (présenté comme un sage), l’instituteur (qui était le pilier de l’instruction). Il est vrai que le médecin était rarement présenté, ou toujours sous un angle de grand professionnel. Il était toujours tiré à quatre épingles, et le patient l’écoutait sans broncher avec beaucoup de déférence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte